visuel la lauzeta FR

Le Parc National des Pyrénées

 

 

Vue_des_Pyrenees_Copyright_La_LauzetaLe Parc National des Pyrénées occidentales, créé en 1967, est un des plus grands parcs naturels d’Europe. Situé en zone de parler gascon, il s’étend de la haute vallée d’Aspe, à la haute vallée d’Aure, sur les provinces du Béarn et de la Bigorre, Panorama_sur_les_Pyrnes_Copyright_La_Lauzetaet les départements des Pyrénées Atlantiques et Hautes-Pyrénées. Sur le versant Sud, en Espagne, il se prolonge par le Parc National d’Ordesa et du Mont-Perdu, et vers l’Est par la Réserve Naturelle de Néouvielle.

 

Le Parc Naturel des Pyrénées recouvre une superficie de 45 707 hectares. Environ 60 % de sa surface se trouve dans la province de Bigorre (département des Hautes-Pyrénées). Outre son équivalent espagnol au Sud, il communique avec plusieurs réserves naturelles. Un périmètre protégé de 206 350 hectares, englobant 86 communes béarnaises et Pyrenees_cascade_Pont_dEspagne_Copyright_La_Lauzetabigourdanes, l’entoure. Les réglementations y sont adaptées, mais demeurent.

 

On trouve dans le Parc National des Pyrénées 206 lacs d’altitude, et les plus hauts sommets pyrénéens : pics du MidiPyrenees_vue_pont_dEspagne_Copyright_La_Lauzeta de Bigorre et d’Ossau, pics d’Anie, d’Aneto…

Le Parc National des Pyrénées, c’est 150 espèces végétales, dont 12 % d’endémiques, 1000 espèces de coléoptères, 300 de papillons, des isards, plusieurs rapaces en voie de disparition, comme les aigles royaux ou les vautours fauves des Pyrénées, des marmottes, des lynx, des genettes et le Desman des Pyrénées, petit mammifère semi-aquatique unique au monde, très difficile à observer. On y trouve aussi les derniers ours bruns de souche pyrénéenne, liés à de bien pénibles souvenirs, comme l’assassinat de Cannelle en 2005. Trois ours de Slovénie ont été réintroduits en 1997 pour tenter de reconstituerBrown_Bear_us_fish_2 une colonie, mais l’ours brun des Pyrénées, malgré tous ces efforts, est dans une situation plus que critique, qui rend sa disparition, à terme, fort à craindre. Certaines franges de la population locale, en outre, s’opposent à la réintroduction des ours dans les Pyrénées.

La réserve naturelle de Néouvielle, en Bigorre, fait partie des espaces naturels protégés faisant suite au Parc National des Pyrénées. Créée en 1936, c’est une des plus anciennes réserves naturelles d’Europe. Elle se situe à proximité de Saint-Lary-Soulan. D’une superficie de 2300 hectares, échelonnée entre 1800 et 3091 mètres d’altitude, cette réserve, qui fait l’objet d’études et de recensements du département de Biologie de l’université Paul-Sabatier de Toulouse, abrite plus de 70 lacs et étangs de montagne, renfermant plusieurs centaines d’espèces d’algues. Plus de 370 espèces animales y sont protégées : isards, aigles royaux, vautours fauves, grands tétras.

 

 

 

 

 

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre navigation sur le site