visuel la lauzeta FR

Le Périgord

 

Sarlat_Copyright_La_LauzetaLe Périgord (Peirigòrd) est un ancien comté remontant au haut Moyen Âge, qui recouvrait à peu près l’actuel département de la Dordogne, plus une petite partie de l’actuelle Corrèze.

À cheval entre les parlers limousin (au Nord, à l’Ouest et au Centre) Dordogne_vue_sur_Castelnaud_Copyright_La_Lauzetaet nord-languedocien (au Sud, autour de Sarlat et de Bergerac), cette région emblématique d’Occitanie se subdivise en cinq sous-régions, définies par ces critères autant touristiques qu’historiques ou géographiques.

 

• Périgord Vert, au Nord (région de Nontron), pays de vallons, de pâturages et de forêts, au climat humide.

• Périgord Blanc, au Centre et au Nord, autour de Périgueux, région calcaire riche en céréales, qui annonce les causses d’Occitanie centrale.

• Périgord Noir, au Sud et Sud-Est, la terre des châteaux Montbazillac_et_son_vignoble_Copyright_La_Lauzeta(Beynac, Castelnaud, Montignac…), des cités historiques (Sarlat, Saint-Cyprien, Dommes…) et des sites préhistoriques de Lascaux et des Eyzies. Autour de la vallée de la Dordogne, cette région où vécurent longtemps les derniers loups, doit son nom à ses profondes forêts de chênes verts, d’un vert sombre.

• Périgord Pourpre, appellation récente et touristique pour désigner la partie Sud-Ouest du Périgord, aux confins du Bordelais et de l’Agenais, autour de Bergerac, Saint-Foy-la-Grande et Eymet. Le nom fait bien entendu référence aux prestigieux vignobles de Bergerac, Monbazillac et Pecharmand.

Citons enfin, aux confins de la Charente, la région marécageuse de la Double et l’altière forêt Barade (fermée), terre de contes et de légendes, patrie de l’écrivain Eugène Le Roy, auteur du roman réaliste Jacquou le Croquant.

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre navigation sur le site